Ramattra

Ramattra est un héros Tank d'Overwatch. Le chef brutal du Secteur zéro ne reculera devant rien pour accomplir la vision qu’il a pour le monde. 


1. Capacités

ACCÉLÉRATEUR DU VIDE (FORME D'OMNIAQUE)

Vous lancez un flot de projectiles selon un modèle prédéfini

TRANSFERT BARRIÈRE DU VIDE (FORME D'OMNIAQUE)

Vous créez une barrière à l'endroit ciblé

MARTÈLEMENT (FORME DE NÉMÉSIS)

Vous frappez vers l'avant et créez une vague d'énergie perforante à chaque coup.

VORTEX VORACE

Vous lancez une nanosphère qui explose au contact du sol et forme une zone de dégâts. Cette zone ralentit les adversaires et les attire vers le bas.

ANNIHILATION

Vous adoptez votre forme de némésis et créez un nuage d'énergie autour de vous. Ce nuage se déchaine contre les adversaires à proximité. Sa durée est mise en pause tant qu'il inflige des dégâts.


2. Histoire

  • Monastère shambali, Népal (anciennement)

Ramattra n’a jamais été conçu pour coexister avec l’humanité. Créées au tout début de la crise des Omniums, les unités saccageuses appartiennent à une classe d’omniaques de commandement. Celles-ci étaient chargées de guider leurs semblables au combat et d’adapter leurs protocoles stratégiques en temps réel sur le champ de bataille.

Après la crise, Ramattra entendit des rumeurs concernant une mystérieuse omniaque du nom d’Aurora et qui aurait été la première d’entre eux. Intrigué et à la recherche d’un guide, Ramattra partit en pèlerinage au monastère shambali, au Népal, où Aurora aurait résidé. Il survécut à son périple et fut accueilli par Tekhartha Mondatta. Ayant choisi de devenir moine des Shambali, Ramattra étudia sous la direction de Mondatta pendant des années. Ce dernier lui enseigna l’Iris, le mystérieux phénomène au cœur de la philosophie des moines, ainsi que l’importance de coexister avec les humains.

Des années plus tard, Ramattra commença à s’aventurer en dehors du temple à la recherche de l’illumination. C’est lors de l’un de ses voyages qu’il rencontra un omniaque du nom de Zenyatta qu’il guida jusqu’à Shambali, dans l’espoir que comme lui, celui-ci y trouve un but. Mais avec le temps, Ramattra ne vit plus aucune avancée dans la mission de paix que s’étaient fixée les moines. Les Shambali l’implorèrent d’être patient, mais tout autour de lui, il voyait les siens mourir… sans que personne ne réagisse.

Ramattra savait qu’il ne pouvait plus suivre les enseignements des Shambali. Aussi quitta-t-il le temple pour chercher les omniaques qui se battaient en secret dans le monde et les protéger de la violence humaine. Les vérités qu’il partageait avec ceux-là en inspirèrent d’autres, et avec le temps, de nombreux omniaques en souffrance et en colère se mirent discrètement à adhérer à sa vision des choses. Si Ramattra se focalisa d’abord sur le fait de s’assurer la loyauté de ses disciples, il ne tarda pas à les radicaliser et à les armer.

Très vite, les troupes de Ramattra furent assez nombreuses pour qu’il puisse tenter quelque chose. Sa cible ? Londres. Son objectif ? Libérer les omniaques qui s’y trouvaient et voir comment s’en sortiraient ses soldats près de deux décennies après la crise des Omniums. Le Secteur zéro finit par s’incliner face à Overwatch, un scénario que Ramattra n’avait pas anticipé puisque l’organisation avait l’interdiction d’opérer dans ce pays. De plus, les omniaques londoniens s’insurgèrent contre les sacrifices qu’il avait opérés en leur nom, allant même jusqu’à dénoncer les actes du Secteur zéro.

Cela fait des années que personne n’a vu Ramattra ou les troupes du Secteur zéro. Pourtant, pour une raison inconnue, celles-ci sont apparues au-dessus de Paris, de Busan et de Rio. Une chose est sûre : Ramattra ira jusqu’au bout pour accomplir sa vision quant à l’avenir des omniaques… quel qu’en soit le prix.


Cette page a été mise à jour le 7 décembre 2022 à 10h48
Cette page a été créée le 6 décembre 2022 à 21h57
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Overwatch : 12.677.380 visites.
© Copyright 1998-2023 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.