BlizzCon 2014 : Blizzard détaille les origines d'Overwatch

Lona | 08/11/2014 à 22h01 - 19

Jeffrey Kaplan et Chris Metzen sont de retour sur la scène principale de la BlizzCon pour parler de leur nouveau jeu, Overwatch. Ils étaient accompagnés notamment par Bill Petras, directeur artistique.

Blizzard a réuni les employés qui ont travaillé sur la création de l'univers de World of Warcraft pour faire celui d'Overwatch. Il est donc sensé de penser que le lore sera très détaillé, même pour une nouvelle franchise. Ils ont essayé de garder la touche Blizzard tout en créant un nouvel aspect graphique. Du coup, on a ce sentiment de nouveauté en jouant au jeu tout en sachant que Blizzard l'a fait.

Quand ils ont commencé à faire le jeu, l'un des employés à pensé à inclure des enfants dans la cinématique. Leur première réaction a été d'être très sceptique; comment cela allait être "cool" ? Et puis ce même employé a demandé: "Est-ce que vous aimez les Goonies?" (ndlr: un film américain avec des enfants réalisé par Steven Spielberg extrêmement connu aux États-Unis). Et tout le monde a répondu: "Oui!". Du coup ils ont gardé l'idée; et c'est à peu près la même chose qu'il s'est passé pour le lieu où l'action se déroule (le musée, aussi présent dans le film).

Le premier personnage que Blizzard a réalisé était Torbjörn, le nain mécano. Le processus en interne utilisé de l'idée au concept jusqu'à la finalisation a été réutilisé pour tous les autres personnages du jeu.

Pharah était originellement nommée "Rocket Dude" et était donc supposée être un homme. Ils n'avaient que l'idée d'un gros lance-roquettes, mais ce n'était pas suffisant pour faire un bon héros. Ils se sont alors focalisés sur la question: comment utiliser des roquettes en ayant une grande mobilité ? Et c'est ainsi que les détails du personnage ce sont précisés.

Reaper est un héros qui a été complètement influencé par son design. Ils ont créé les capacités à partir de l'art et non l'inverse, ce qui est assez rare dans les étapes habituelles de conception des héros.

Blizzard pense que de très bons jeux partent d'une idée très simple. Imaginez Warcraft 1 à l'époque. Il n'y avait que les Orcs et les Humains. En partant de cette idée très simple, ils ont atteint ce que l'on voit aujourd'hui dans World of Warcraft 20 ans plus tard. Pour Overwatch, c'est un peu la même chose: Blizzard essaie de trouver la base la plus simple pour le jeu; l'étoffage de l'univers pourra venir après.

Winston, le singe, était assez difficile à animer de part sa capacité à passer en mode enragé/berserker. Widowmaker en contrepartie était un personnage assez facile à travailler.

Jeffrey Kaplan, en passant, a bien insisté sur quelque chose que Julien et moi avions vu sur le poster d'Overwatch présentant les 12 héros jouables de la BlizzCon: il n'y en a en fait pas 12, mais 15. Trois de plus, comme... 3 pour une nouvelle classe peut-être ?


Session de Q&A
  • Une joueuse était vraiment excitée par le jeu car il y a un grand nombre de personnages féminins. Elle se demandait si les prochains héros continueraient dans la même lignée de diversité. Hé bien oui ! Les prochains héros seront très divers en terme de sexe, race et taille.
  • Jeffrey aimerait beaucoup que les héros d'Overwatch soient ajoutés à Heroes of the Storm. Il pense qu'ils doivent gagner ce droit en faisant un jeu exceptionnel, donc ils vont se focaliser là-dessus pour le moment.
  • Blizzard a clairement plein de choses en cours pour l'histoire du jeu, mais ne peux malheureusement pas les partager pour le moment (snif). Mais ils veulent faire vivre aux joueurs plus de moments qui ressemblent à la cinématique d'introduction au jeu.
  • Chris a supplié Jeffrey d'avoir des campagnes/cartes/scénarios... solo pour approfondir le lore de chaque personnage. Blizzard ne travaille pas actuellement sur quelque chose comme ça, mais ils aimeraient vraiment le faire. Peut-être dans le futur ?
  • Jeffrey ne pense pas qu'Overwatch soit particulièrement similaire à Team Fortress 2, pour plusieurs raisons: il n'est pas possible de personnaliser les héros d'Overwath, la mobilité est beaucoup plus importante et de nombreuses capacités permettent de se déplacer plus facilement. Enfin, la jouabilité est aussi différente car il s'agit beaucoup moins de choisir son arme, tirer et recharger: il faut aussi utiliser ses capacités et cela change à peu près tout.
Je vous propose maintenant de découvrir la galerie complète des images de la conférence





19 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Overwatch : 10.336.670 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.