News > Overwatch League : L'échéance finale approche et les équipes s'accrochent !

Overwatch League : L'échéance finale approche et les équipes s'accrochent !

Mercredi 23 mai 2018 à 14h29 par Kalendir - 1

Suite et fin de cette première semaine. 9 matchs, 5 places et 8 équipes à la lutte. Un combat acharné pour aller à New York. Cinq places, huit équipes en lice. Toute une saison qui se joue désormais, les matchs ont de plus en plus d'enjeu. Qui aura accompli le travail nécessaire pour aller au Staples Center au mois de juillet?


Début des matchs du vendredi avec les Dallas Fuel qui affrontent les LA Gladiators.

On commence sur Blizzard World. Et les Fuel lancent les hostilités d'entrée de jeu et prennent 73.6% dès leur arrivée sur le point. Mais il faudra attendre les 20 dernières secondes pour les voir monter à 84.1%. Et ce sera tout, les Gladiators tenant fermement le point. On inverse les rôles et c'est dans la dernière minute que les joueurs de Los Angeles commenceront (et termineront) la capture du point. Les joueurs de Dallas, balayés en une action, seront dans l'impossibilité de revenir à temps et perdront cette carte.

Direction Hanamura. Les Fuel s'y reprendront à plusieurs fois (58.1 puis 63.6%) avant de finalement prendre le point A dans les prolongations. Le point B verra une première offensive arriver à 49.3% du point puis une capture totale avec 34 secondes de réserve. Le scénario sera différent pour les Gladiators puisqu'un seul assaut (mais le 3ème) sera suffisant pour prendre le premier point au bout de 2:30 de combat. Capitalisant sur cette avance, ils iront chercher le second point avec 2:32 de réserve. Avec une seule minute, les joueurs de Dallas seront dans l'incapacité de prendre le premier tiers du point A. A contrario, les joueurs de Los Angeles y parviendront avec 26 secondes de réserve, soit très précisément le temps rajouté après le premier side d'attaque.

Les 12 protagonistes iront sur Oasis pour, éventuellement, déterminer le vainqueur de ce match. Ils débuteront dans l'université où les Fuel feront la première capture. Il faudra attendre les prolongations pour voir les Gladiators revenir. Ce sera d'ailleurs le seul échange de possession et les coéquipiers de Surefour s'imposeront sur ce premier side. La suite se passe sur le centre-ville, et les joueurs de Los Angeles prendront la première opportunité sur cette balle de match (73%). C'est à nouveau dans les prolongations que l'échange se fera. Mais les joueurs de Dallas feront le dos rond avant de reprendre le point dans les prolongations et d'égaliser sur cette carte de contrôle. La première capture sur les jardins sera pour les Gladiators. Les Fuel ne reviendront que dans les prolongations pour obtenir seulement 77% et finalement s'incliner (100-99 / 99-100 / 100-77). Victoire assurée pour les Gladiators.

Pour terminer, les joueurs s'affronteront sur Dorado. L'obtention du premier point sera aisée pour Dallas. L'arrivée au second sera plus compliquée avec plusieurs assauts repoussés. Ce sera finalement, et malgré toutes les tentatives possibles, à 3.34m que les Fuel seront obligés de s'arrêter. Le parcours des Gladiators sera plus chaotique jusqu'au premier point (1:04 restantes seulement). La suite sera tout aussi compliquée puisque le second point sera atteint dans les prolongations. C'est en déroulant sur la partie intérieure de la carte que les joueurs de Los Angeles finiront par s'imposer, à nouveau, dans les prolongations.

Dans un match que l'on pensait déséquilibré, nous avons eu la confirmation que les LA Gladiators dominaient leurs adversaires du jour de la tête et des épaules. Une cuisante défaite 4-0 pour Aero, le nouveau coach des Dallas Fuel, qui avait fait le choix de se passer des 2 joueurs français. Ce n'est sûrement pas la seule raison, mais cela a dû pencher dans la balance.

Victoire des LA GLadiators 4-0, MVP : Lane "Surefour" Roberts.


Second match de la soirée où les Boston Uprising défient les Houston Outlaws.

Les équipes débuteront, cette fois, sur King's Row, et les Uprising prendront 60.3% du point dès la première offensive. Malheureusement, ils seront incapables de faire mieux durant les 3 minutes restantes. Et ce sera au tour des Outlaws qui, en prenant le temps de bien faire les choses iront chercher la victoire sur cette première carte avec 1:37 de réserve.

En arrivant sur Hanamura, les joueurs de Boston se reprendront en allant chercher 85.7% du point A dès le premier assaut. Mais c'est seulement durant les prolongations que la capture sera totale. Sur le point B, la défense des Outlaws sera totalement hermétique jusqu'aux prolongations. Les Uprising profiteront de celles-ci pour prendre 79.2%. Ils devront s'incliner face à la distance plus courte entre le spawn défensif et le point. Les joueurs de Houston ne verront leur attaque repoussée qu'une seule fois avant de s'emparer du premier point. L'assaut sur le second point sera seulement disputé et, malgré les retours à la suite de leurs adversaires, les Outlaws captureront le second point avec 5:07 de réserve.

Comme dans le match précédent, c'est l'université d'Oasis qui lancer les débats sur la carte de contrôle. Les coéquipiers de LiNKzr prendront la première possession et il faudra attendre les prolongations pour voir l'échange se faire. Celui-ci sera de courte durée, Boston ne prenant que 14% avant de s'incliner sur ce premier side. Le scénario s'inversera sur les jardins où les Uprising tiendront le point jusqu'aux prolongations. Les Outlaws reviendront, une première fois, à 32%, avant de voir 2 nouveaux échanges de possession et pousser à 74%. Mais les joueurs de Boston seront plus forts et reprendront une dernière fois le point et s'imposeront. Le vainqueur de cette carte sera désigné dans le centre-ville. Les Uprising iront chercher le point en premier et réussiront à repousser les assauts adverses jusqu'aux prolongations. Ils ne laisseront, toutefois, que 18% à leurs adversaires et remporteront cette carte pour tenter de revenir dans le match (14-100 / 100-74 / 100-18).

Direction Gibraltar pour la carte d'escorte. Les Uprising arriveront difficilement à prendre le premier point et conduiront le payload à 59.08m avant d'être totalement repoussés, malgré tous leurs efforts. Les Outlaws feront, quant à eux, une démonstration sur la première partie d'escorte, leur laissant plus de 5 minutes de réserve pour parcourir 59.09m synonymes de victoire. Malgré toute leur vaillance, il leur sera impossible pour les joueurs de Boston de tenir et devront s'incliner avec 2:35 de réserve.

Dans un match où l'on attendait le retour en forme d'une équipe qui avait déroulé sur le stage précédent face à une équipe qui avait surpris dans son premier match de la semaine, les joueurs de Boston ont eu une grosse douche froide et se sont lourdement inclinés, confirmant au passage les statistiques de win-rate (Oasis étant la seule carte où le ratio de victoires des Uprising était supérieur à celui des Outlaws). Les joueurs de Houston semblent, quant à eux, tout donner dans cette dernière ligne droite et ne sont pas prêts de lâcher et l'arrivée de leur nouveau head coach KyKy semble leur avoir fait le plus grand bien.

Victoire des Houston Outlaws 3-1, MVP: Jiri "LiNKzr" Masalin.


Dernier match du jour entre les SF Shock et les Seoul Dynasty

Les équipes commencent sur Blizzard World. Avec une attaque très concernée sur les 2 premiers points, les Shock entreront très vite dans le match. Il faudra attendre la partie intérieure de la carte pour voir Seoul repousser les assauts adverses. Après 4:50 de bataille acharnée, les joueurs de San Francisco auront besoin des prolongations pour amener le payload au trône de Léoric. L'attaque des Dynasty sera aussi efficace sur le premier point mais subira plusieurs arrêts. Avec 2:30 de moins que leurs adversaires, ils seront obligés de s'incliner, dans les prolongations, à un peu moins de 30 mètres de l'arrivée (82.78m).

Colonie Lunaire : Horizon voit la suite des débats être plus compliquée pour l'offensive des Shock, ils devront attendre la dernière minute pour prendre le point A après plusieurs combats acharnés. Le point B ne sera qu'une formalité puisqu'il ne faudra même pas 1 minute aux coéquipiers d'Architect pour s'en emparer et garder 4:07 de réserve. Seoul montrera beaucoup plus de difficultés avec la prise du premier point dans les prolongations. Puis, malgré toutes leurs tentatives, les Dynasty seront dans l'incapacité de prendre, ne serait-ce que le premier tiers, échouant à environ 33%. Le break est fait du côté des Shock.

Direction Oasis pour la carte de contrôle, et les jardins pour commencer. Les Dynasty effectueront la première capture et tiendront leurs adversaires en respect jusqu'à atteindre 84%. Les Shock en profiteront pour aller jusqu'aux prolongations avant de céder la possession. Les joueurs de Seoul tiendront bon et profiteront de cette occasion pour emporter ce side. Pour la suite sur le centre-ville, ce sont à nouveau les Dynasty qui tiendront le point pour débuter. Ce sera d'ailleurs la seule possession puisque tous les assauts adverses seront repoussés un à un, jusque dans les prolongations (100-99 / 100-0). Seoul revient dans le match.

Gibraltar sera-t-elle la fin de ce match ? Les Shock entendent bien répondre oui, et font une démonstration totale sur les 2 premiers points, n'étant que rarement accrochés lors des classiques team-fights, mais le payload continuera sa course sans s'arrêter. Il faudra attendre le passage sous l'arche avant le troisième point pour voir Seoul repousser leurs adversaires. Ce sera malheureusement insuffisant et les joueurs de San Francisco boucleront l'escorte avec 1:57 de réserve. La première attaque des Dynasty sera légèrement plus lente pour atteindre le premier point, mais c'est sur la deuxième partie de l'escorte que les choses se compliqueront. Malgré 5 minutes pour arriver au point suivant, ils seront bloqués à seulement 2.51m de celui-ci et seront dans l'incapacité de trouver les armes pour survivre dans ce match.

Dans un match que l'on pensait serré sur le papier, les San Francisco Shock ont créé une bonne surprise en dominant leurs adversaires coréens. Le seul "point noir" est cette défaite sur la carte de contrôle avec ce cuisant 100-0 sur le deuxième side mais qui n’entache pas une prestation très en vue. Les Seoul Dynasty concèdent leur deuxième défaite d'affilée cette semaine et peuvent se retrouver en difficulté en fonction des résultats de leurs adversaires directs pour les phases finales.

Victoire des San Francisco Shock 3-1, MVP : Park "Architect" Min-ho.



Dernière journée de cette semaine avec 3 matchs à enjeu.

On débute avec les Philadelphia Fusion qui affrontent les Florida Mayhem.

Et pour débuter sur Blizzard World, les Fusion donnent le ton avec une capture dès la première offensive. La partie escorte sera légèrement plus mouvementée mais parviendra au second point. C'est finalement dans la partie intérieure que les Mayhem parviendront à stopper les velléités de leurs adversaires. Les joueurs de Philadelphie échoueront à 4.67m de l'objectif final. Les coéquipiers de TviQ ne pourront, durant les 4 minutes mises à leur disposition, dépasser les 60.3% du premier point, et devront s'incliner sur cette première carte.

Sur Colonie Lunaire : Horizon, les Fusion montrent leur détermination à écraser leurs adversaires. C'est, dès le premier assaut, encore, que le point A sera capturé. Direction le point B et, tout de suite, une capture de 54.5%. Mais avec 5:53 restantes, la défense adverse tiendra bon et ne cédera que 19% supplémentaires. Et c'en sera fini dans les prolongations pour ce premier side. Au tour des Mayhem de montrer ce qu'ils peuvent faire. Mais pendant 4 minutes, les Fusion ne permettront pas à leurs adversaires de dépasser les 90% de capture.

Oasis et plus précisément son université verront les 2 équipes s'affronter. Et c'est les Fusion qui prendront la première possession avec le "Team Kill" qui raisonnera 4 fois consécutivement ! Et ce sera une premier side remporté sans la moindre difficulté. Direction les jardins et la domination écrasante des joueurs de Philadelphie continue. Une carte qui aura été une promenade de santé puisque le score aura été de 40 éliminations du côté Fusion contre 0 du côté Mayhem. Du jamais vu dans la League jusqu'à présent ! (100-0 / 100-0).

Le match continue sur Dorado. L'attaque des Fusion éprouvera quelques difficultés à atteindre les premier et deuxième point, il faudra notamment la présence des prolongations pour le deuxième. La partie intérieure de la carte sera dans la même lignée, et les prolongations seront à nouveau nécessaires pour atteindre le troisième et dernier point. C'est au tour des Mayhem d'attaquer et c'est dans la difficulté et la dernière minute que le premier point sera passé. Malheureusement, ce ne seront que 59.89 supplémentaires qui seront parcourus, et c'est, dans les prolongations, sur un tout dernier "Team Kill", que les Philadelphia Fusion en termineront.

Dans un match où les Philadelphia Fusion partaient légèrement favoris, ils ont littéralement détruits les Florida Mayhem, totalement impuissants devant la déferlante blanche et orange devant eux. En témoigne ce score ahurissant de 40 éliminations à 0 sur Oasis. Les Philadelphia Fusion reviennent fort, très fort, et il ne va pas falloir les prendre à la légère dans ce stage.

Victoire des Philadelphia Fusion 4-0, MVP : Alberto "neptuNo" González.


Deuxième match de la soirée entre les Shanghai Dragons et les LA Valiant

Et c'est sur King's Row que les hostilités débutent. La première offensive des Dragons portera directement ses fruits et la partie escorte se déroulera dans de bonnes conditions pour les assaillants, qui ne sera ralentie que lors des différents team-fights, et c'est avec 1:35 de réserve que le payload atteindra le dernier point. La capture du premier point sera plus difficile pour les joueurs de Los Angeles, mais ils dérouleront sur la partie escorte, n'étant arrêtés qu'une seule fois dans la partie intérieure de la carte (2:00 de réserve).

Durant leur seconde offensive, les Dragons parviendront à prendre le point dans les prolongations. Le payload aura tout juste le temps de sortir, que les velléités offensives seront stoppées et que ce 3ème side se terminera. Au tour des Valiant de tenter de prendre ce premier point, chose qu'ils feront plus efficacement que leurs adversaires grâce à une réserve plus longue. La phase d'escorte d'1 centimètre ne sera qu'une formalité puisque les joueurs de Shanghai seront obligés d'engager le combat à 5 contre 6 pour espérer tenir la victoire. 

Les 2 équipes se dirigent vers Hanamura et durant les 4 minutes mises à leur disposition, les Dragons seront dans l'impossibilité de prendre plus de 45.8% du point A, totalement stoppés par la défense adverse. Insuffisant pour contrer l'offensive des Valiant qui ne mettra qu'1:11 pour prendre 45.9% du point et breaker dans ce match.

Premier side de la carte de contrôle : le centre-ville d'Oasis. La première possession est pour les Dragons (30%). Les Valiant remettront le main sur le point et tiendront tous les assauts adverses jusqu'aux prolongations. Pendant la durée d'un combat extrêmement long de plus d'une minute, les joueurs de Shanghai atteindront également les 99%. Malheureusement pour eux, les joueurs de Los Angeles parviendront finalement à les repousser pour remporter ce side. La suite se passe sur les jardins. Ce sont à nouveau les Dragons qui prennent le point pour commencer. Courte possession (17%) puisque leurs adversaires reviendront très rapidement. Ce sera d'ailleurs le seul échange sur ce side et les Valiant s'adjugeront la victoire sur cette carte, comme dans ce match (100-99 / 100-17).

Gibraltar en dernière carte de ce match. Et les Dragons débuteront fort en atteignant les 2 premiers points sans aucune difficulté. Il faudra attendre la troisième partie de l'escorte pour voir, enfin, l'équipe remaniée des Valiant arriver à stopper le payload. Mais avec une réserve finale de 2:33 et seulement 2 repoussés, les joueurs de Shanghai atteignent le troisième point. L'attaque des Valiant sera beaucoup plus chaotique puisqu'ils ne dépasseront pas les 80.59m atteints dès la première offensive.

Dans un match où l'on attendait une bonne opposition des Shanghai Dragons, ils n'auront tenu que la première carte. Les Valiant, quant à eux, ayant nettement assuré la victoire dès la troisième carte ont décidé de faire tourner en mettant 3 remplaçants (Verbo pour Custa, KSF pour SoOn/Agilities et enfin numlocked pour Fate), offrant quasiment la dernière carte à leurs adversaires.

Victoire des LA Valiant 3-1, MVP : Terence "SoOn" Tarlier.


Dernier match du jour et duel 100% coréen entre les London Spitfire et les New York Excelsior

Le combat commence sur King's Row et les Spitifire devront s'y reprendre à plusieurs fois pour prendre le premier point. Celui-ci sera finalement capturé dans les 40 dernières secondes. Ils ne dépasseront finalement pas les 68.36m puisque la défense adverse sera presque imperméable. Les Excelsior continuent sur leur très bonne lancée et prennent le point très rapidement. Avec 5:50 pour atteindre le centimètre supplémentaire synonyme de victoire, c'est presque trop facile. Juste le temps de charger quelques ultimates et le match se termine avec 3:34 de réserve.

La suite se déroule sur Hanamura et les joueurs de Londres éprouveront toujours autant de difficultés en attaque. Ils devront s'y reprendre à plusieurs fois pour finalement parvenir à capturer 88.1% du point A en 4 minutes. Ils tenteront, ensuite, tout pour résister aux assauts des Excelsior, mais il leur sera impossible de tenir plus d'1:50 face à l'ogre new-yorkais. Le break est fait.

Direction Lijiang et plus précisément les jardins. la première possession est au crédit des Spitfire. Ce sera d'ailleurs la seule puisque les joueurs de Londres ne laisseront pas leurs adversaires revenir dans ce side. Vexés par cette contre-performance, les joueurs de New York rendront la pareille à leurs adversaires du jour sur le centre de contrôle en une seule capture. Sur le marché de nuit, les Spitfire prendront la première possession. Ils tiendront face aux assauts adverses jusqu'à 87%. C'est lorsque les Excelsior auront atteint 47% que les joueurs de Londres pourront pousser jusqu'aux prolongations. Les joueurs de New York ne pourront aller plus loin que 82% et devront s'incliner sur cette carte (100-0 / 0-100 / 100-82).

Dorado sera la dernière opportunité pour les Spitfire pour accrocher un tie-breaker. L'escorte sera, dans un premier temps, non-contestée puis, dans un second temps complètement muselée par la défense des Excelsior. Ils empêcheront finalement le payload d'atteindre la premier point en le stoppant 2.59m de celui-ci. La défense de Londres sera toute aussi vaillante repoussant tous les assauts jusqu'à la fin des 4 minutes. Mais les joueurs de New York, plus forts, parviendront, dans les prolongations, à escorter le payload jusqu'à la victoire finale.

Sur le papier, ce match pouvait sembler très équilibré. D'après les performances récentes, c'était tout l'inverse. Malheureusement pour les London Spitfire, c'est la deuxième solution qui aura eu lieu. A l'exception d'un accroc sur la carte de contrôle, les new York Exclesior ont dominé de la tête et des épaules leurs compatriotes. Une défaite qui plonge l'équipe de Londres (encore) un peu plus dans la tourmente.

Victoire 3-1 des New York Excelsior, MVP : Bang "JJoNak" Seong-hyun.


Et voilà, c'en est fini pour cette semaine pleine de surprises et les affaires reprennent dès ce soir.


Petit point transfert

Les London Spitfire ont annoncé, dans la soirée d'hier, mettre définitivement sur le banc 4 joueurs. A savoir : TiZi en rôle de tank qui, dans l'ombre de Gesture, a été incapable de s'imposer et s'est mis à l'écart du reste de l'équipe, HaGoPeun en rôle de support, n'a pas réussi à s'imposer devant Bdosin, WooHyal en rôle de Flex/Off-tank a été considéré par le staff comme étant en-dessous des performances de Fury, Hooreg en rôle de dps qui, malgré ses bonnes performances, n'atteint pas le niveau proposé par birdring et Profit, et ne propose pas un pool de héros lui permettant d'avoir une place dans l'équipe.

L'équipe leur cherche actuellement un point de chute. Ils ont pour statut inactif de manière à ne pas rompre leur contrat et leur permettre de trouver une nouvelle équipe dans les meilleurs conditions.

Icone JudgeHype
Vous aimez notre travail ? Aidez-nous à rester indépendant en vous abonnant à JudgeHype Premium ou en désactivant votre bloqueur de publicités. Merci ;)
1 commentaire - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
ÉVÉNEMENTS

Arcade

DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
Tout l'art de Blizzard
Plus de 700 illustrations des jeux de Blizzard, dont certains inédites. Un must have !
Tapis de souris Razer Goliathus Speed - Taille XXL
Tapis de souris souple. 920 x 294 mm. Oui c'est grand ;)
Figurine D.Va Meka
Figurine Funko D.Va
L'ANTRE DES PRÉDICTIONS
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
GÉNÉRAL : Archives
PRÉSENTATION : Histoire d'OverwatchOrigine et affiliation des hérosCourts-métrages d'animationBande-dessinéeCinématique d'introductionCartesHauts faitsChoc de la semaineConfiguration requise PC
HÉROS : FaucheurGenjiMc CreePharahSoldat 76TracerBastionChacalFataleHanzoMeiTorbjörnChopperD.VaReinhardtWinstonZaryaAnaAngeLúcioSymmetraZenyatta
GUIDES : Voir les guidesCréez un guideBien débuter sur OverwatchÉditions Origins et Collector
IMAGES : AléatoiresCoffres de ButinHérosCartesIllustrationsEaster Eggs
DOSSIERS : BlizzCon 2015Gamescom 2015PAX East 2015BlizzCon 2014
POTG : Voir les Play of the GameProposez un POTG
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Overwatch : 9.284.761 visites.
© Copyright 1998-2019 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.