News > World Cup : Incheon, bataille entre la Corée du Sud, la Finlande et la Russie

World Cup : Incheon, bataille entre la Corée du Sud, la Finlande et la Russie

Lundi 20 août 2018 à 10h42 par Kalendir - 2

Après beaucoup de discussions sur le sujet, le premier qualifier de cette World Cup 2018 a débuté vendredi matin, et on peut dire que les favoris auront été au rendez-vous.

Dans ce qualifier, il était évident que la Corée du Sud, la Finlande et la Russie joueraient les 2 premières places qualificatives pour la Blizzcon. 3 équipes pour 2 billets, la lutte promettait d'être rude, et elle l'a été.


Premier jour de compétition et ouverture de bal en fanfare

La Russie a l'honneur de commencer ce qualifier en affrontant l'équipe de Hong Kong dont on ne sait pas trop quoi attendre.

Népal sera remporté par la Russie 2-0.

King's Row sera remporté par les coéquipiers de Shadowburn 3-1 (4:16 de réserve).

Anubis n'est qu'une formalité avec les 6:13 restantes après les 2 premiers points contre un seul point pour leurs adversaires.

La souffrance s'arrêtera pour Hong Kong avec une dernière défaite sur Rialto, sur le score de 2-0

Victoire de la Russie 4-0


Dans le second match, les locaux feront leur entrée en scène et répondront présents dans ce match contre Taïwan.
Malgré un side concédé sur Oasis, ils remporteront la carte. La Corée du Sud parviendra à bloquer leurs adversaires à 93cm du second point et iront chercher la marque au sol avec 3:02 de réserve.

Les Sud-Coréens effectueront une démonstration sur Anubis avec un seul point. 4:03 plus tard, la victoire est assurée.
Rialto sera la fin pour Taïwan. La Corée du Sud atteindra la marque laissée après les 2 premiers points avec 3:15 de réserve.

Victoire de la Corée du Sud 4-0


Troisième match de la journée et entrée en lice du dernier prétendant à une place à la Blizzcon : Finlande contre Hong Kong.

Et tout de suite, la Finlande se mettra dans le bain en déroulant sur Ilios, sans trembler.Après avoir bloqué leurs adversaires à seulement 57.74m, les coéquipiers de Fragi dérouleront en attaque et atteindront la marque laissée par le convoi avec 5:08 de réserve.

La suite sur Anubis sera tout aussi écrasante avec un full-hold sur le premier point avant d'assurer la victoire en seulement 44 secondes.

Encore une fois, c'est Rialto qui sera synonyme de fin de calvaire pour Hong Kong qui, après avoir capturé le premier point, devront s'incliner face à plus fort qu'eux.

Victoire de la Finlande 4-0


Dans le quatrième match de la journée, la Russie fait face au Japon.

Le premier side d'Oasis sera sans conteste pour les Nippons. Ils termineront le travail dans les jardins dans les prolongations.
La Russie reviendra sur Eichenwalde en obtenant 2 points contre un seul laissé à leurs adversaires.

Les Russes auront besoin des prolongations pour assurer le deuxième sur leurs terres. Mais à l'opposé, ils exécuteront un full-hold sur le premier point de Volskaya et prennent ainsi la tête dans ce match.

Et, encore une fois, Rialto marquera la fin de ce match avec une attaque qui ira au bout pour la Russie quand celle du Japon devra se contenter du premier point seulement.

Victoire de la Russie 3-1


Dernier match du jour, mais surtout duel au sommet, Finlande contre Corée du Sud

Et tout débute sur le marché de nuit de Lijiang, avec une très bonne utilisation de Hammond par Fate qui contrera la composition très compacte de leurs adversaires. Sur le centre de contrôle, les choses seront plus difficiles puisque les Coréens devront arriver aux prolongations pour reprendre le point à leurs adversaires, mais finiront par s'imposer (100-76 / 100-99).

La Finlande renversera la vapeur sur King's Row en allant chercher 65.53m après le second point grâce à une attaque solide et un BigGoose presque impossible à tuer. Finalement, ils tiendront la Corée en respect en ne laissant que 40.2m de progression.

Vexés, les Coréens ne mettront que 2:24 pour capturer les 2 points d'Anubis. Et pour parfaire la chose, un full-hold sera exécuté en défense. La Corée reprend l'avantage dans ce match.

Rialto sera la carte d'escorte à nouveau. La Finlande à l'attaque en premier, atteindra le point final dans les prolongations grâce à un énorme combo entre Taimou et son EMP, l'orbe à gravitons de LiNkzr mais surtout l'explosion de Meka de Zappis pour un quadruplé.

La défense finlandaise sera très agressive mais un problème technique viendra perturber la seconde partie de la carte. Problème renvoyant les 2 équipes à leur spawn tout en conservant le premier side. Le mal est fait puisque la défense agressive de la Finlande, qui aura fait perdre quelques secondes à leurs adversaires, a été vue, et, après 20 minutes, les 2 équipes reviennent dans la partie. La Corée qui a changé sa composition, parvient à prendre le dessus et passer les 2 premiers points. Ils ne pourront, en revanche, pas aller plus loin que 81.07m.

C'est donc sur Népal que les 2 équipes se départageront. Et il fallait avoir les nerfs bien accrochés. On début sur l'autel où les 12 joueurs se rendent coup pour coup, des échanges de possession dans tous les sens et au bout d'1:15 de prolongations, la Finlande reprendra le contrôle et s'assurera ce premier side. La suite sur le village sera de la même intensité et chacune des équipes voudra écraser l'autre et il faudra des actions comme le barrage de Libero qui prendra 3 joueurs et le Meka de Zappis pour voir la possession revenir côté coréen. Ce sera la dernière de ce side et les équipes vont se diriger vers le sanctuaire pour désigner le vainqueur. Là encore, les 2 équipes donnent tout, se rendent coup pour coup et c'est finalement lorsque l'on pensait que la Finlande allait s'imposer que Carpe, dans un mouvement magnifique, trompe la vigilance de Shaz et de sa roquette Helix pour toucher le point. Là encore, l'arrivée au compte-gouttes des joueurs coréens laissait présager le pire pour les locaux, mais grâce au talent monstrueux dont dispose cette équipe, elle parviendra à retourner totalement la situation et s'imposer.

Un match de toute beauté, d'une intensité folle et totalement indécis jusqu'à la dernière seconde. La Corée du Sud prend ainsi le dessus sur son principal concurrent pour la première place et conforte son statut de favori. La Finlande, quant à elle, démontre qu'elle peut être un prétendant sérieux à la Blizzcon et le match contre la Russie est déjà décisif pour une éventuelle qualification.

Victoire de la Corée du Sud 3-2


Jour 2

La Corée affronte Hong Kong pour débuter la journée. Et c'est une démonstration de force puisque la Corée remportera Lijiang 2-0. Sur King's Row, seuls 80.4% du premier point seront laissés avant que la Corée ne passe en mode rouleau-compresseur. La suite sur Colonie Lunaire : Horizon sera encore plus violente puisque les locaux exécuteront un full-hold avant de mettre 1:33 pour remporter la carte.

Enfin, sur Rialto, Hong Kong s'inclinera à nouveau parvenant, tout de même, à prendre 2 points. La Corée fera mieux avec 3:54 de réserve.

Victoire de la Corée du Sud 4-0


Le Japon et Taïwan s'affrontent dans le match suivant. Les Nippons parviendront à inscrire le premier point en s'imposant 2-1 sur Ilios. Taïwan répondra en remportant King's Row sur le score de 4-3.

Le Japon ira ensuite capturer les 2 points d'Anubis en 3:02 et tiendront bon sur le second point pour reprendre l'avantage.
Enfin, sur Rialto, Taïwan sera obligé de s'incliner, ne parvenant pas à atteindre le premier point, tandis que le Japon ne mettra qu'1:46 pour remporter cette carte.

Victoire du Japon 3-1


Le match suivant oppose la Russie à la Finlande et sera détaillé plus tard

4ème match de la journée entre Taïwan et Hong Kong. La déroute continue pour Hong Kong avec une défaite 2-0 sur Oasis. Sur Eichenwalde, Taïwan bloquera ses adversaires avant le second point et remportera la carte avec 2:35 de réserve.

En attaque sur Anubis, Hong Kong sera dans l'incapacité de prendre le premier tiers du second point, ce que leurs adversaires feront finalement, avec 3:14 de réserve. 

Le final sur Rialto sera dans la même lignée où Taïwan stoppera ses adversaires à 7cm du premier point. Mais il faudra l'aide des prolongations pour réaliser le score parfait.

Victoire de Taïwan 4-0


5ème et dernier match de la journée entre la Corée du Sud et le Japon. En débutant sur Népal, les Coréens montreront tout de suite qu'ils ne prennent pas leurs adversaires à la légère en les balayant 2-0. 

La suite sur King's Row sera toujours aussi violente de la part des locaux, avec un full-hold en défense et seulement 1:10 pour s'emparer du premier tiers du point. Scénario identique sur Anubis avec une capture encore plus rapide (1:03).

Enfin, pour terminer, Rialto sera la dernière carte et le rouleau-compresseur sera encore à l'oeuvre, arrêtant les Nippons à3.32m du premier point avant d'en terminer en 1:20.

Victoire de la Corée du Sud 4-0



Le match du jour : Russie contre Finlande, ou le match pour la deuxième place.

Et les choses commencent très fort avec une première capture de l'université d'Oasis par la Finlande qui poussera directement à 99% avant que la Russie ne prenne les choses en main et ne laissent plus leurs adversaires reprendre la possession. Second side sur le centre-ville et la Finlande prendra, à nouveau, la tête. La Russie répondra plus rapidement (66%) et atteindra finalement les 99%. C'est au bout de 1:07 de prolongations que les coéquipiers de Mistakes parviendront à s'imposer sur ce side et remporter cette première carte.

La suite se déroule sur King's Row et la première offensive russe sera longue mais complète puisque ceux-ci atteindront finalement le dernier point avec 56 secondes de réserve. Les Finlandais tenteront de répondre de la même manière mais ne disposeront que de 9.9 secondes en réserve.

Dans le deuxième side, les 2 défenses tiendront bon et chacune des offensives sera incapable de passer le premier tiers du point et les équipes se séparent sur une égalité.

Les 2 équipes se retrouvent en terres russes et la première offensive rouge et blanche sur Volskaya se terminera avec 5:00 de réserve. Les Finlandais tenteront de répondre mais seront obligés de capturer le second point avec seulement 2:46 restantes.
En seconde offensive la Finlande trouvera la faille dans la dernière minute sur le premier point et finalement dans les prolongations, parviendra à capturer le second point. La Russie, de son côté, perdra beaucoup de son avance sur le point A. Elle sera finalement stoppée par la défense nordique à 93.1% et les coéquipiers de Fragi égaliseront dans ce match.

C'est donc sur Dorado que le vainqueur sera désigné. Après quelques difficultés pour atteindre le premier point, les Russes dérouleront sur la seconde partie avant d'être légèrement freinés mais terminant tout de même l'escorte avec une belle réserve de 1:40. Les Finlandais, quant à eux, seront un peu plus rapides pour atteindre les 2 premiers points mais seront bien muselés dans la partie intérieure et termineront leur escorte avec 52 secondes restantes.

La Finlande à nouveau à l'attaque, parviendront rapidement, mais dans les prolongations, à passer le premier point. Ils ne seront finalement stoppés qu'à 64 cm du second grâce à une belle constance sur la seconde partie. A l'inverse, les Russes mettront plus de temps à atteindre le premier point et seront finalement stoppés 24.79m plus loin.

Un match qui était décisif pour la seconde place de ce qualifier et qui aura finalement été remporté par une équipe de Finlande qui, après avoir fait une grosse impression contre la Corée, aura prouvé qu'elle avait du mental et de la ressource pour revenir dans le match et ce malgré des secondes offensives avec une réserve inférieure. La Russie, de son côté, se retrouve en difficulté pour tenter d'obtenir un billet pour la Blizzcon et se retrouve contrainte à un exploit contre la Corée du Sud dimanche.


Dernier jour, confirmations et surclassement

Premier match du jour entre la Finlande et le Japon. Rapidement, la Finlande prend les commandes de ce match en s'imposant sur la tour de Lijiang 2-0. La démonstration de force continue sur Eichenwalde où le Japon sera stoppé rapidement après le premier point et les Finlandais en profiteront pour breaker avec 2:33 de réserve.

La victoire sera assurée pour la Finlande après avoir tenu le second point d'Anubis à 68.8% et une attaque éclair en 2:46.
Le Japon parviendra à passer 2 points sur Observatoire : Gibraltar avant de finalement s'incliner devant la force bleue qui se sera dressée contre eux.

Victoire de la Finlande 4-0


Second match entre la Russie et Taïwan. Dès le début, la Russie se montrera dans un bon jour en dominant leurs adversaires 2-0 sur Lijiang.Ils continueront sur le même rythme en amenant le convoi au bout de King's Row et en stoppant leurs adversaires dans la première partie d'escorte.Ils confirmeront leur victoire en remportant le temps d'Anubis sur le score de 2-1.

Enfin, ils écraseront définitivement leurs adversaires en poussant le convoi sur Rialto jusqu'au bout, tandis qu'en défense, ils empêcheront le passage du premier point.

Victoire de la Russie 4-0


Le troisième match de la journée est sans enjeu puisque le Japon et Hong Kong sont éliminés de la course à la Blizzcon
Pour autant, le Japon montrera les crocs et écrasera Hong Kong qui n'aura servi que de punching-ball aux autres équipes de ce groupe.

Tout d'abord, Népal sera remporté 2-0. Eichenwalde verra la déroute de Hong Kong continuer, le Japon remportant la carte 1-0. Le score sera identique sur Anubis puis sur Rialto.

Victoire du Japon 4-0


Match 4, surclassement en vue

La Russie va tenter l'exploit de battre la Corée du Sud pour espérer obtenir son billet pour Anaheim. Malheureusement, les plans ne vont pas se dérouler de la meilleure manière pour les Russes.

Les 2 équipes débuteront sur les ruines d'Ilios et l'équipe russe prendra la première possession et tiendra jusqu'à 71%. A partir de là, les Coréens mettront la main sur le point et ne lâcheront plus celui-ci pour s'imposer dans ce premier side. Sur le puits, les Coréens prendront les premiers 99% avant de devoir céder face à la pression adverse. Malheureusement, la Russie ne prendra que 13% avant de finalement s'incliner sur cette première carte.

La suite sur King's Row sera plus efficace pour l'équipe russe, ils atteindront notamment le second point avec 4:52 de réserve. Malheureusement, ils seront incapables de dépasser les 62.68m. De leur côté, les Coréens auront plus de difficultés sur la première partie d'escorte. Mais plus compacts et plus incisifs, ils parviendront à dépasser la marque de leurs adversaires avec 2:20 restantes.

Direction Volskaya pour la carte d'assaut. Et la domination coréenne continuera, l'offensive russe ne parvenant pas à dépasser les 88.5% de capture du point A. Et ce malgré tous les assauts, changements de composition adverses. Puis le temps est venu pour la Corée de passer à l'attaque. En 45 secondes, toute l'équipe était déjà sur le point, les adversaires arrivant un par un. 20 secondes plus tard, c'en était terminé, la Corée du Sud assurait sa victoire dans ce match.Les 2 équipes se dirigent ensuite vers Dorado pour la carte finale et le dernier baroud d'honneur de la Russie.Malheureusement pour eux, la défense coréenne sera presque parfaite puisque celle-ci fera échouer ses adversaires à seulement 4.43m du premier point. L'attaque qui suivra ne sera qu'une formalité puisqu'il ne faudra qu'1:03 aux coéquipiers de Carpe fer-de-lance de cette équipe pour atteindre la marque synonyme de victoire.

Dans un match où la Russie devait absolument l'emporter, ils auront été totalement surclassés par leurs adversaires. Et comme tout un symbole, comme lors des éditions 2016 et 2017, c'est la Corée du Sud qui se retrouve sur le chemin de la Russie et les écrase de toute leur puissance. La Corée du Sud qui n'aura fait que monter en puissance durant ce qualifier et qui se positionne assez largement comme favori pour une 3ème victoire consécutive en World Cup.

Victoire de la Corée du Sud 4-0


Un dernier match pour la forme entre Taïwan et la Finlande, pour qui, même une défaite 3-0, leur assurerait la seconde place.
Mais il n'en sera rien puisque les nordiques remporteront Nepal sur le score de 2-0. Sur King's Row, ils ne laisseront que 61.1% du point uniquement dans les prolongations, avant de balayer la défense adverse en 1:07.

La suite sur Anubis sera encore plus violente pour les joueurs de Taïwan qui subiront un full-hold avant d'être enfoncés un peu plus en 1:12.

La Finlande se fera finalement surprendre par la stratégie Bastion proposée par leurs adversaires, avant de se reprendre. Les joueurs de Taïwan iront jusqu'à oser Symmetra pour prendre la hauteur plus rapidement. Malheureusement, son association avec Bastion ne suffira pas. En défense, et pour le spectacle, la Finlande se retrouvera face à une composition "cheese" basée sur Reinhardt/Orisa/Ana/Ange/Bastion et .... Torbjörn. Celle-ci ne sera, évidemment, pas efficace, et les Finlandais iront enfoncer le clou en parcourant les 80.99m après le premier point avec 1:39 de réserve, et ce, malgré la très bonne tentative de défense de Taïwan à l'approche de la fin.


Classement final et quels enseignements ?

En terminant première de son groupe, et à domicile, la Corée du Sud a rempli son contrat. Elle s'est faite une frayeur contre la Finlande lors du premier vrai choc de ce groupe, mais aura su compter sur le talent individuel de ses joueurs pour s'en sortir. Ensuite, avec leur montée en puissance tout au long du week-end, et avec l'aide du public, ils auront balayé la Russie, 3ème prétendant à la Blizzcon.

La Finlande, de son côté, a su surprendre la Corée, mais aura fait face à plus fort qu'elle, et, malmenée par la Russie le samedi, aura réussi à montrer un mental d'acier qui leur assure donc le billet pour la Blizzcon, avec un jeu d'équipe renforcé par le temps et la motivation d'être, à nouveau, sur la grande scène d'Anaheim.

La Russie aura, cette année encore, échoué aux portes de la Blizzcon, et leur bourreau n'aura été nul autre que la Corée du Sud, comme l'année dernière. Mais au-delà de cet échec, nous avons vu une équipe dont seuls 2 joueurs évoluaient en Overwatch League faire trembler la Finlande et ne laisser qu'une seule en cours de route contre le Japon.

Le Japon, quant à lui, aura fait tout ce qu'il a pu, se basant sur un roster complet qui évoluait ensemble depuis plusieurs mois. Malheureusement insuffisant pour pouvoir tenter quoi que ce soit contre les 3 favoris de ce groupe. Ils n'auront pas démérité, venant à bout des 2 équipes les plus faibles du groupe, et ce, sans grande difficulté.

Taïwan aura été l'équipe qui aura surpris, tenté tout ce qu'elle pouvait mais avec moins de talent dans ses rangs que ses adversaires, elle n'aura pas été capable de faire grand-chose. On retiendra, en revanche, la volonté de faire le spectacle, notamment avec cette dernière partition sur Rialto face à la Finlande.

Enfin, Hong Kong aura été dans ce groupe le souffre-douleurs de toutes les autres équipes. Ils auront été dans l'impossibilité de s'exprimer face aux autres équipes et n'auront pas remporté la moindre carte. Un moment qui a dû être très douloureux pour les joueurs lorsque l'on représente les couleurs de son pays.


En conclusion

Un premier qualifier riche en rebondissements, coups de génie, émotions, mais aussi déceptions. Malgré tout cela, les joueurs seront restés unis autour d'une même passion, Overwatch tout en représentant les couleurs de son pays. Et même si quelques taunts on eu lieu IG, je retiens une belle image capturée par les photographes officiels de Blizzard.

2 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
ÉVÉNEMENTS

Arcade

DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
Figurine Funko Reinhardt
Figurine Funko Reinhardt
Cartes graphiques Gamer
NVIDIA GeForce, AMD Radeon... Toutes les gammes et budgets chez Materiel.net
Overwatch: Origins Edition
Overwatch - Edition Game Of The Year
L'ANTRE DES PRÉDICTIONS
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
GÉNÉRAL : Archives
PRÉSENTATION : Histoire d'OverwatchOrigine et affiliation des hérosCourts-métrages d'animationBande-dessinéeCinématique d'introductionCartesHauts faitsChoc de la semaineConfiguration requise PC
HÉROS : FaucheurGenjiMc CreePharahSoldat 76TracerBastionChacalFataleHanzoMeiTorbjörnChopperD.VaReinhardtWinstonZaryaAnaAngeLúcioSymmetraZenyatta
GUIDES : Voir les guidesCréez un guideBien débuter sur OverwatchÉditions Origins et Collector
IMAGES : AléatoiresCoffres de ButinHérosCartesIllustrationsEaster Eggs
DOSSIERS : BlizzCon 2015Gamescom 2015PAX East 2015BlizzCon 2014
POTG : Voir les Play of the GameProposez un POTG
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Overwatch : 9.284.751 visites.
© Copyright 1998-2019 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.